Massimo Sacchetti - Latitudine 45,7 / Longitudine 7,6

6 août - 31 octobre 2016

Cette exposition, aménagée par Sacchetti lui-même en collaboration avec l’architecte Emmanuele Auxilia, occupe trois étages du musée et compte près de 50 œuvres, qui retracent les étapes les plus significatives de l’activité de l’artiste.

La Nature est au centre de toutes les œuvres de Massimo Sacchetti, comme s’il avait voulu rendre hommage à la Vallée d’Aoste à travers ses paysages, dont il représente les changements saisonniers pour amener l’observateur à se pencher sur la beauté des lieux du cœur et de la mémoire, qui sont souvent évoqués très simplement par des traits, des lignes ou des symboles, entre abstraction et symbolisme.

Dans le hall, deux des quatre installations exposées ici accueillent le public : Invisibile 2011 - avec ses deux manteaux en aiguilles de pin - et Silenziosa è la lumaca, un triomphe d’élégants limaçons dans de délicats vases en verre. Le parcours d’exposition se déroule à travers les salles du musée, où le public découvrira tableaux et dessins au stylo noir, installations et sculptures, qui révèlent la tentative de l’artiste de traduire la représentation de la nature morte en un nouveau langage.

À l’occasion de cette exposition temporaire, le musée du château Gamba présentera en avant-première une vidéo en 3D intitulée Io sono mio padre, dont la structure narrative se base sur deux principes visuels : la dilatation spatio-temporelle et la contemplation.

La dilatation, pour amener l’observateur àélargir progressivement son regard, et la contemplation, pour instaurer une relation constante entre les personnages. Cette vidéo parle de l’absence de parole et fait de l’homme un composant du paysage, au même titre que les animaux ou les éléments naturels, comme la neige, la glace, les bois, les ruisseaux, dans une vision poétique et presque transcendantale de la Nature.

Massimo Sacchetti, né et installéà Aoste où il enseigne au Lycée artistique d’Aoste, travaille depuis plusieurs années avec de nombreux centres d’art et de design.

Il utilise toutes les techniques : le dessin, la peinture, la sculpture et l’art graphique, ainsi que la photographie et la production de vidéos en 3D.

Durant les vingt dernières années, il a collaboré avec de nombreux centres d’exposition de renommée internationale, comme le Lathi Art Tadai Museum, en Finlande, l’Art Ville de Meysieu, à Lyon, le MACRO Museo di Arte contemporanea de Rome et La Triennale de Milan.

 

AUTRES INITIATIVES :

 

7 octobre 2016 - TABLE RONDE ART ET ARCHITECTURE DU CONTEMPORAIN

 

 




Retour en haut